Cookie Chronicles

Des chroniques et des cookies. Surtout des cookies.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Messala - Friendless Fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliandril
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Messala - Friendless Fire   Dim 15 Jan - 0:01


▬ Messala ▬
Theme Music


Real Size Reference


Nom ▬ Messala
Âge ▬ 5 ans
Sexe ▬ mâle
Famille ▬ ...
Clan ▬ futur Brethen ?
Rang ▬ futur Eclaireur ?
Glowstick ▬ futur rose?
▬ Pouvoir ▬


Messala a un pouvoir qui lui vient de son père, qui lui est venu de son grand père. Le pouvoir de manier le feu, de le créer. Il ne peut pas non plus faire de miracles ! Il lui faut de la matière organique combustible pour son feu. La fourrure d’un loup, sa chaire, du bois, de l’herbe, tant qu’elle n’est pas trop humide, ça ne fonctionne pas particulièrement bien.  Mais dès qu’il y a suffisamment  de matière organique, ça s’enflamme au moindre mot de Messala.
Ce qui est une métaphore exacte, il lui faut dire « Fla’maa », plus ou moins fort, dépendant de la quantité qu’il désire, tout en se concentrant sur l’endroit où il désire ces flammes.
Mais celles-ci, sont des flammes particulières, puisqu’elles ne le brûlent pas, ni ceux à qui il a déjà promis de ne jamais blesser, ou promis d’aider.  Quoique, toute autre flamme le brule bel et bien.
Mais, des que quelqu’un qu’il a promis de protéger touche une de ses flammes, la douleur lui revient à lui, sans les dégâts physiques, si bien qu’il peut mourir sans signe extérieur, si un de ses amis si retourne contre lui.
Comme une poupée Voodoo.
Raison pour laquelle il ne se lie quasiment jamais d’amitié avec les autres loups.


▬ Caractère ▬


Messala, autant qu’il affichait ses pensés sur son visage, jeune, à beaucoup changé, en étant rejeté du monde. Il est devenu un loup plus calme, en apparence. Il est bien plus réservé, mais pourtant, peut se montrer tempétueux, quand on le blesse, bien qu’il essaie de ne pas le montrer. Devenu charmeur, le beau loup d’ébène et de flamme utilise son physique, et sa voix particulièrement grave et douce à son avantage, et n’hésite pas à charmer n’importe quelle jolie louve qui s’approcherait de lui. Si bien, que parfois, même si il a de véritables sentiments, on pense qu’il ne cherche que le plaisir d’un jour.
Modulant son attitude en fonction de sa compagnie, il est, quand il est réellement lui-même, réservé mais doux et calme.
Il est très sentimental, malgré son apparence de charmeur, et tient pas toujours compte des règles et des ordres, bien qu’il puisse être très loyal à ses proches, il a du mal à accepter les ordres, et les êtres supérieurs, si accoutumé à donner les ordres, et non les recevoir. Malgré cela, il est travailleur, et lorsqu’il fait quelque chose, il le fait à fond.
Sinon, il possède quelques similarités avec sa mère, dont, lorsqu’on l’infurie, il peut sembler un peu fou, perdre son sens de la raison. Surtout lorsqu’on l’accuse injustement. Il devient très violent, quand il est provoqué, et ceci peut faire peur à nombreux loups, puisqu’il ne sait plus trop ce qu’il fait, on ne retrouve pas le Messala qu’on connaît d’habitude.

▬ Histoire ▬



Messala est un jeune loup, qui est né Prince, destiné à être Roi, qui, à cause de son état, de sa façon de voir son futur rôle, de quel genre de Roi il ferait, fut exilé de son clan. Depuis, il a changé, en parcourant tous les territoires, pour finalement venir dans les terres de Punk Wolf.
_______________________________________________________
Messala n’était pas né pour être un loup normal, sur qui on passe le regard, sans signe de reconnaissance, sans considération.
Non.
Messala était né Prince. Né pour être Roi. Fils d’un grand régent, Seth, et de sa compagne Lou. Il avait une sœur, Laysfaar, qui ne voulait pas être reine, et donc, naturellement, à part son oncle un peu grincheux, avait la voie du pouvoir peinte devant lui, devant le bout de ses griffes. Il était la fierté de son clan, tous les loups simples étaient venus féliciter ses parents sur leurs beaux enfants, surtout leur beau fils. Avaient ils mentionné le beau fils, d’ailleurs ? Il était vraiment beau hein ?
Ohlala, quand il était jeune, il pouvait marcher dans le clan, et voir les plus jeunes loups le regarder avec tout le respect du monde, ce jeune loup de charbon et de feu, qui allait un jour les diriger.
Il aimait cette aura de respect, de grandeur, de royauté, et châtiait des petits qui se moquaient de lui, hurlait sur les plus grands qui ne comprenaient pas qu’il était mieux de devenir son ami maintenant, que de mourir à ses griffes plus tard.

Son père, quand à lui, le grand Seth, ne semblait pas toujours très heureux de son jeune fils, préférant sa calme, douce et bienveillante sœur, blanche comme sa mère, qui avait perdu la raison, à la naissance de ses enfants, et passait son temps enfermée dans une grotte, clamant qu’on lui avait volé ses enfants, ne les reconnaissant pas quand ils rentraient pour lui dire bonjour.
------ -----
Le grand loup, qui avait été allongé entrain de lire quelque chose, se leva, alors que Kaiser  faisait rentrer dans la tanière de son frère, le Roi, le jeune Messala. Qui était, d’une autre façon, le fils du Roi..
« Messala, je voulais te parler. Tu sais quel jour nous sommes aujourd’hui ? »
Seth, le grand noir, crème et feu, semblait perturbé, et agita les oreilles.
« C’est aujourd’hui que tu perds ta place, oui. » Répondit avec venimosité le jeune.
Il était vrai de dire qu’il n’avait jamais vraiment respecté son père, et que ce jour important dans leur vie, il ne le voyait pas comme un grand jour pour le clan, pour sa famille, mais comme son grand jour.

Son père tourna sur lui-même, et invita son fils à le suivre, marchant lentement vers le rocher du Roi. « Tu sais, être Roi, ce n’est pas juste gouverner, ce n’est pas juste diriger durant une guerre, c’est aussi savoir s’occuper de chaque loup, être l’ami de loup, ne jamais prendre les autres de haut, s’occuper de la nourriture du clan, veiller à ce que tout ce passe bien … »
Il s’interrompit, en voyant son jeune fils de 2 ans poser une patte sur le grand rocher, puis sauter dessus, contemplant la grande caverne de réunion de ses yeux bicolores, qui étaient cachés sous un rideau de cheveux de jais et de sang.
« J’ai ce pouvoir pour régner père, et c’est ce que je fais »

Seth agita la queue, de nature impatient.
« Écoute, tu n’es pas encore Roi, alors ne t’emballe pas ! » dit il.
« Je serais Roi demain, j’aurais 2 ans ! Et je serais le meilleur Roi qu’on n’est jamais vu ici ! »  cria t’il de sa voix forte, et inhabituellement grave vers le fond de la cave, avant de sauter en bas du rocher.
« Je ne serais pas comme toi !» grogna t’il.
« Toi, tu te caches derrière ton titre, tu n’assumes pas, tu n’as jamais donné un ordre, tu demandes toujours l’avis des autres…. Tu n’as jamais …»

« ASSEZ »
La voix de son père tonna.
« Je ne voulais pas en venir à ça, mais tu ne me donnes pas d’autre choix ! » dit le père, et s’approchant de son fils. Avant, Messala se serait inquiété, mais à présent, du haut de ses deux ans, il était grand, très grand, presque plus que son père, et les muscles qui roulaient sous sa peau étaient les mêmes que ceux de son père, sans la fatigue de l’âge. Il grogna donc à la truffe de son géniteur.
« A cause de toi, de ton égoisme, de ton manque d’attention pour les autres, pour ton peuple, nous allons réformer le système. Il y aura toujours un Roi, ou une Reine, mais celle-ci sera élue par suffrage universel. Tu comprends Messala ? Tu as la moitié d’une chance. Ta sœur pourrait devenir la Reine à ta place, elle s’est postée candidate. « 
Messala semblait si choqué, qu’il ne pouvait dire mot. »

« Messala, si tu avais seulement écouté, le Roi n’est pas né Roi, il est né Prince. Et tu n’as pas les qualités pour être un bon Roi. » Soupira son père, en se détournant de son enfant.

Ce fut comme une décharge, toute la fureur, la déception, la perte, et le jeune loup hurla, en se jetant sur le dos de son père son père, lui griffant le cou, arrachant sa fourrure, ses crocs lui perçant la peau, ils roulèrent, l’un sur l’autre. Le jeune Prince se rendit alors compte qu’il avait cruellement sous-estimé son père. Ce qu’il n’avait plus en force, il compensait avec l’expérience, la technique, envoyant son fils valser, chaque fois que celui-ci, aveugle dans sa rage, se jetait sur son paternel.
Un attroupement ce forma autour d’eux, alors qu’il tombait par terre pour la énième fois, frappant le sol.
« C’en est assez, Messala, laisse tomber. Tu ne peux pas me battre. » s’écria le père, inquiet de vraiment blesser son fils.
Mais ce dernier se relevait, comme si il n’y avait d’autre moyen que de prouver que son père avait tort qu’en se battant jusqu’à l’épuisement.

« Laisse tomber, et je te laisserai t’excuser » souffla le père à son fils, en s’approchant. « Ne fait pas ça »

« M’EXCUSER ?! Pour quoi ? Ce que tu m’as volé !!!??? Je suis le bon Roi, et tu es jaloux de ma puissance ! » Cria le jeune loup, ressemblant de plus en plus à un louveteau contrarié, les larmes aux yeux, le sang dégoulinant sur son pelage noir.
« Messa… »
Mais le jeune avait bondit, visant la jugulaire de son père, crocs et griffes sorties. Le père, prévenant, prêt, le frappa au visage de toutes ses forces, le déviant de sa trajectoire, l’envoyant rouler par terre, et frapper le rocher du Roi, pour s’écrouler par terre, incapable de se relever.
« Tu vas trop loin ! » s’exclama Seth, les larmes aux yeux.
« Je … Je te condamne à l’exil. »  

Il affronta avec une tristesse qu’il était incapable de cacher le regard de son fils, affaibli, battu, dans le regard sombre de tous les loups de la meute, qui venait de lever piteusement la tête.
« Pour toujours » souffla-t-il.

Et il se détourna, se frayant un passage entre les loups, abandonnant son fils, qu’il ne pouvait plus appeler tel.
Les loups du clan qui l’avaient vu naitre s’approchèrent pour l’aider à se lever, l’escorter dehors, mais il leur cracha à la figure, se levant, malgré le sang qui le maculait. Et ne permit pas qu’on lui enlève les guêtres de cuir et d’or que son père lui avait données comme présent, quand il était jeune, et qu’il voulait toujours ressembler à papa.
Alors qu’il clopin-clopinait hors de la forteresse, les cris de sa mère résonnaient dans le vide, le choc de chaque loup du clan les rendant muets, faisant d’autant plus résonner les paroles empreintes de folie.
« Il m’a volé mes enfants ! »


▬ Liliandril ▬
Comment as-tu trouvé le fo' ? ▬ Nala va être fatiguée à force !
Ton avis dessus ? ▬ cey-la-klass
Codes ▬ Flocon Blizzard Sapin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Messala - Friendless Fire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» MILLA ♣ set fire to the rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cookie Chronicles :: Les bureaux :: Brouillons-
Sauter vers: